Un filtre à particules est conçu pour s’auto-nettoyer. On appelle cela la régénération. Quand vous roulez avec un régime moteur suffisant, autour de 3000 tours minute, les gaz qui passent par la ligne d’échappement atteignent une température suffisante pour brûler les suies qui saturent le filtre.  Elles sont en partie éliminée par la combustion. Il est d’ailleurs recommandé, surtout aux voitures diesel, de faire régulièrement quelques trajets sur autoroute pendant 30 minute au moins pour forcer cette régénération. Ceci est sans danger pour le FAP dont la céramique poreuse qui compose le filtre est prévue pour résister à de hautes températures. Quelques marques de produits d’entretien pour automobile préconisent des additifs à mélanger au Gas-oil pour favoriser la combustion des suies. Cela peut parfois suffire pour que le filtre à particule retrouve son pouvoir filtrant d’origine. Sinon, il faut procéder au démontage et au nettoyage en profondeur par un professionnel compétent.